La Mairie

Le village : | Situation géographique | Economie | Vie Associative | Patrimoine | Tourisme | Photos | Liens | Accueil |
| Histoire | Les Arbailles| Dans les quartiers | Chasse au filet |

Les Eaux bienfaitrices de la grotte à la vierge

Mairie d'Ordiarp Urdiñarbe  patrimoine garaibie Dans une cuvette, au pied des Arbailles, sur un périmètre de trois kilomètres, on recense six sources (dont deux ferrugineuses et deux sulfureuses de débit très modeste), citées en 1857 par Francisque Michel.
« L’établissement dirigé par M. Bordechar offre au public tout ce qu’il peut désirer : beauté de l’édifice dont les appartements sont d’une commodité irréprochable… une petite chapelle… paysages accidentés, promenades charmantes et variées, ombrages frais, tout y attire le malade qui désire une guérison rapide »Mémorial des Pyrénées (5/09/1857).
Mr Anso, le propriétaire actuel, livre quelques souvenirs du temps de sa mère. « Il y avait sept cabines de bains et une douche au rez-de-chaussée ». Les bains sont alimentés par la source de la Vierge qui jaillit à l’ouverture d’une grotte (résurgence ?)Eau très douce, peu minéralisée. Le débit abondant varie rapidement selon le temps : de 18 à 100 m3 /heure. Elle n’a pas de caractère thermal.

« Ce qui ajoute à l’efficacité des bains, ce sont les eaux merveilleuses que l’on boit après. A deux pas de l’établissement vous trouvez une source d’eau ferrugineuse, une autre d’eau sulfureuse » (Mémorial des Pyrénées 1855)
Les bains se prenaient de bonne heure. Une dizaine de minutes dans l’eau chauffée.
Les curistes regagnaient leur chambre, couverts d’une « cape de bain », et se couchaient pour transpirer. Après cette séance de transpiration, ils allaient boire l’eau sulfureuse à la source.« Les eaux de Garaïbie ont leur efficacité dans beaucoup de maladies et méritent une attention particulière ».La clientèle venait surtout de Soule, d’Ostibarret et de Cize. L’activité des bains déclina puis cessa vers 1965.
Il y avait un autre établissement moins important à 300 M : la maison Pierraenea qui recevait vers 1915 une quinzaine de curistes par jour. Cinq cabines, six chambres avec cuisine, pour les gens de Cize et d’Ostibarret qui apportaient leur nourriture, excepté la soupe (et le vin). Les Souletins mangeaient dans la grande salle commune, et rentraient chez eux le soir. Il ferma en 1930. D’où le nom de Mainhü zaharrak = les vieux bains.
Source: Ikerzaleak

Le Château d'Ahetzia

Mairie d'Ordiarp Urdiñarbe  patrimoine château d'ahetziaAhetzia a été, au Moyen Age, l’une des deux maisons nobles de la petite Arbaille. Ce fief est mentionné en 1375 (Dubarat : la Commanderie et l’Hôpital d’Ordiarp).
On voit, au dessus de la porte d’entrée, des sculptures variées :
- des armoiries, le lion de Soule et l’arbre de vie (un chêne?), symbole de prospérité et de fécondité,
- une inscription en basque :
MENDEZ MENDE JARRAIKIA
IZENA DUT AHETZIA
ZAHARREX ERAKUTSIA
ETCHE BAT NAIZ IDEKIA
De siècle en siècle, on m’a nommée Ahetzia.
D’après la tradition des ancêtres, je suis une maison toujours ouverte. Le texte traduit la pérennité de la maison et de son nom et sa vocation d’accueil, spécificité bien souletine. De part et d’autre, des sculptures représentant des scènes de chasse, de pêche, des animaux et une date: 1743.
Source: Ikerzaleak

 

Maison bourg

Mairie d'Ordiarp Urdiñarbe  patrimoine linteau bourg Linteau de la porte d'une petite maison située derrière l'église, d'une iconographie originale. Y figurent :
:- une date 1773,
- au centre, l’arbre de vie avec deux lions dressés,
- à gauche, des scènes vivantes : deux combats singuliers, des cavaliers, mais aussi des morts à terre, scènes de pastorale sans doute, chrétiens contre Maures ou Turcs ?
- à droite, un chasseur qui vise un renard, mais aussi un coq, des moutons, des oiseaux au bec crochu.
Une reproduction de ce linteaux est exposée dans le Centre d'Evocation.
Source: Ikerzaleak

Maison Garaibie

Mairie d'Ordiarp Urdiñarbe  patrimoine linteau garaibie

 

Sur ce cartouche d’une ferme, d’un beau relief, on observe :


- l’arbre, bien enraciné, enserrant dans ses deux branches, une tête ronde : le soleil ou la lune ?
- sur les branches, deux oiseaux, les lions, le renard et le coq,
- une date : 1712.
Aux meilleures heures du jour, les rayons du soleil jouent superbement sur ces sculptures. « Le coq, dans la symbolique basque, est annonciateur d’Eguna, le soleil
chasse ganeko et divers maléfices de la nuit ».
Source: Ikerzaleak

 

 

 

Chapelle St Grégoire,Quartier Lambarre

Mairie d'Ordiarp Urdiñarbe  patrimoine chapelle Saint Grégoire lambarre

Sur les hauteurs d'Ordiarp se dresse une étonnante chapelle dédiée à St Grégoire de Tours.Isolée au millieu d'une prairie,la chapelle St Grégoire est un édifice particulièrement sobre d'apparence avec ses murs blanccs exempts de toute décoration et son toit couvert d'ardoises noires semblables à celles qui protègent les maisons souletines.
Centré sur une grande peinture représentant St Grégoire ,son intérieur dépouillé contraste avec la richesse décorative qui caractérise généralement les églises basque.

 

Le site de la Chapelle St Grégoire offre une vue exceptionnelle sur le massif des arbailles et les montagnes pyrénéennes.

 

 

Camp fortifié Gastelusare,quartier Lambarre

Mairie d'Ordiarp Urdiñarbe  patrimoine camp fortifié gasteluzarre lambarre416 m d'altitude
Enceinte sommitale 0.80 Ha
Enceinte à parapet de terre.
Dimensions extrêmes 105x95
Périmètre 430m
Superficie 1.30Ha
Inscrite à l'inventaire des monuments historiques en 1980

Le"cercle" au sommet de la colline visible au premier plan est un vestige d'enceinte à parapet de terre.La colline porte le nom de Üllümendi,et "l'édifice" porte le nom de Gastelusarre.On ne sait pas trop à quoi il a servi ni par qui il a été édifié.
Ce qui est sûr c'est qu'ils étaient bien organisés, et que ces camps fortifés ont été occupés depuis l'âge de fer au moins et jusqu'aux guerres napoléonienne pour certains.Ils peuvent très bien avoir été de veritable lieu défensifs ancètre du château d'Ahetzia qu'il surplombe ou des habitats temporaires pour les bergers.
Ces camps fortifiés sont encore apellés "Camps romains" mais il semble que les romains n'en sont pas les constructeurs et les ont peut être occupé à leur arrivée. Une apelation plus juste serait "camp fortifié à parapets ou à gradins".

Au segond plan au sommet de la colline se trouve la Chapelle St Antoine qui est dans la commune voisine de Musculdy.

Üllümendi : "L'existence de la forme uli pour iri est reconnue,par permutation du i initial en u.Le toponyme ullibarri,dérivé de ulibarri est mentionné par Luchaire pour des localités d'Alava et de Navarre.
La forme ullumendi a peut être été générée par le particularisme dialectal du parler souletin et par une éthymologie populaire".
D'après Jakes Casaubon dans : Le toponyme "iri" et sa relation avec d'anciens lieux fortifiés

Mairie d'Ordiarp Urdiñarbe

Plan de site

Site de la Mairie d'Ordiarp-Urdiñarbe village de Soule en Pays Basque dans les Pyrénées Atlantiques(64).
Mairie 64130 Ordiarp
05 59 28 07 63
comordiarp@cdg-64.fr